Films

Personne ne sait que je suis là

Personne ne sait que je suis là

Personne ne sait que je suis là (Nadie Sabe Que Estoy Aquí) est un film dramatique chilien de 2020 réalisé par Gaspar Antillo et mettant en vedette Jorge Garcia, Millaray Lobos, Nelson Brodt, Juan Falcón et Julio Fuentes.

Personne Ne Sait Que Je Suis Là est le premier film du réalisateur chilien Gaspar Antillo âgé de trente sept ans. Le film aurait dû être présenté cette année en avant première au Festival de Tribeca à New York mais il a finalement dû se contenter de l’édition en ligne du Festival à cause de l’épidémie qui frappe actuellement notre planète. Cela lui a tout de même permis de remporter le Prix du Meilleur Nouveau Réalisateur.

Personne Ne Sait Que Je Suis Là nous fera découvrir l’histoire du malheureux Memo. Doté d’une voix prodigieuse depuis qu’il est enfant, son physique ingrat l’a forcé à rester en coulisses tandis qu’un autre enfant plus présentable s’octroyait toute la gloire en chantant en play-back.

Une jeunesse traumatisante qui a poussé Memo à partir s’isoler dans un coin reculé au Sud du Chili pour aller élever des moutons depuis maintenant quinze ans. Memo s’efforce de combattre ses démons personnels. Berger, il mène son quotidien routinier sur une île isolée, avec son oncle Braulio. Tous deux coupent du bois, exploitent la peau de mouton, réceptionnent des marchandises par bateau. Une vie d’ermite loin de toute connexion téléphonique ou accès au numérique (ni télévision ni internet dans la modeste et sombre demeure qui leur sert de logis).

Mais le soir, Memo se remémore ses rêves d’enfant en revêtant une cape pailletée, du vernis, s’imaginant couvert de gloire pour ses talents de chanteur. Il vit désormais reclus, traumatisé par ses expériences passées, et se complaît dans ses blessures jusqu’au jour où une femme prénommée Marta (Jouée par Millaray Lobos) le redécouvre et décide de faire découvrir sa voix et d’offrir à Memo la gloire qu’il mérite depuis toujours. Mais est-il vraiment prêt pour cela ?

Jorge Garcia tient le rôle principal de Personne ne sait que je suis là. Ce nom ne vous évoque peut-être rien de prime abord mais les fans de Lost devraient immédiatement avoir le regard qui s’éclaire, retrouvant l’un des protagonistes phares de la série de J. J. Abrams dans laquelle il incarnait Hugo Reyes, le lauréat malheureux de la super-cagnotte américaine.

Jorge Garcia livre une prestation solide qui devrait inévitablement toucher certains spectateurs au cœur tendre alors que le réalisateur ose quelques embardés surréalistes qui produisent leur petit effet, entre fantaisie et réalité, apportant au film profondeur et ambiguïté.

Source: LeBleuDuMiroir.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *